Retraites : une mobilisation historique

Avec plus de trois millions de manifestants dans quelque 300 cortèges en France, les travailleurs ont une nouvelle fois et encore plus massivement montré ce 7 mars leur opposition au projet de réforme des retraites qui porte notamment une mesure de recul, de deux ans, de l’âge légal de départ en retraite.

L’affluence dans les manifestations a été supérieure de 20% à celle du 31 janvier avec des villes de province, notamment les petites et les moyennes, affichant des records de participants. 8 000 manifestants à Périgueux, 16 000 à Foix, 2500 à Chaumont, 5000 à Pontivy, 20 000 à Châteauroux, 4000 à Mende, 6000 à Auch, 7000 à Digne, 23 000 à Bayonne… mais également dans les grandes villes où le nombre de manifestants se comptait ce 7 mars par dizaines de milliers. 40 000 à Rennes, 53 000 à Grenoble, 50 000 à Clermont-Ferrand, 75 000 à Nantes…700 000 à Paris.

Les grèves ont, elles, montré toute leur force, touchant tous les secteurs, publics et privé. Forte de cette détermination, l’intersyndicale qui « encourage tous les secteurs professionnels à poursuivre et amplifier le mouvement » ont appelé à se saisir du 8 mars, soutient l’action des jeunes le 9 mars, appelle à une nouvelle mobilisation le samedi 11 mars et programme d’ores et déjà une nouvelle journée interprofessionnelle de grève et manifestations le jour de la commission mixte paritaire, le mercredi 15 mars.

La mobilisation continue, avec toujours le même objectif : le retrait de la réforme des retraites!

Communiqué de l’intersyndical du 7 mars “Le gouvernement doit dès maintenant retirer son projet”

333934994_1869735330046261_5889949653864015485_n