Emploi et reprise : le dialogue social au cœur de la sécurité de toutes et tous

Il ne suffit pas de brandir la reprise à tout bout de champ pour qu’elle se produise… Et c’est ainsi qu’on voit surgir les impatients voir les furieux de la reprise. Il faudrait donc accélérer, mobiliser les travailleurs en les culpabilisant s’ils n’acceptent pas ce qu’on leur propose, en leur disant que l’avenir de la France est dans leurs mains.

Et on voit apparaître ici et là des mesures dégradées de la part des entreprises : travail du dimanche, réduction unilatérale du temps de travail et de salaire, dégradations des conditions de travail, objectifs démesurés décidés uniquement par les employeurs…

Les gouvernements successifs se sont obstinés jusqu’à aujourd’hui à réduire la place des organisations syndicales, et – justement – leurs responsabilités, en créant une brèche dans la défense et la protection des travailleurs. Rappelons que ces mêmes gouvernements ont réduit comme peau de chagrin leurs droits et leur sécurité, au travers notamment du détricotage du Code du Travail de la Loi El Khomri et des ordonnances Macron. Mais peut-être essaient-ils de ranger ces mesures dans les oubliettes, à l’image de la suppression des stocks de masques du ministère de la Santé?

Pour FO, il n’est pas question que la performance collective se substituent de plein droit aux clauses contraires et incompatibles du contrat de travail. « La réponse doit être globale et pas au niveau de chaque entreprise. Et s’agripper à une modération salariale dès que le contexte économique devient difficile, c’est prendre le risque d’aggraver la récession, puisqu’en France, l’économie est d’abord tirée par la demande intérieure. » avait martelé Yves Veyrier. FO est opposée à la doctrine qui consiste à vouloir réduire absolument le coût du travail alors qu’il existe d’autres options.

La dégradation du dialogue social est symptomatique du climat social de notre pays. Il est urgent de renouer avec un dialogue social de qualité avec les organisations syndicales, seul rempart encore disponible pour tous. À commencer par les entreprises devant proposer des perspectives positives aux travailleurs dans une perspective de relance brandie comme une cantate à l’étendard.

 FO, organisée pour être entendue à tous les niveaux! La justesse de nos revendications, nos combats menés en toute indépendance au quotidien sont plus que jamais d’actualité.