2022, le bon moment pour adhérer à FO

Pour FO, l’année veut démarrer sur « les chapeaux de roues » ! Envers et contre la situation et le contexte actuels (pandémie, restrictions sanitaires, incertitudes économiques, campagne présidentielle…), nous ne comptons pas perdre de temps. La semaine FO de l’adhésion syndicale, annoncée du 17 au 22 janvier, nous la maintenons !

FO « ne disparaît pas sous la Covid-19 », comme nous avons répondu à une journaliste qui s’interrogeait sur notre état d’esprit.

L’objectif ? « Promouvoir auprès de toutes les catégories de travailleurs, femmes, hommes, jeunes, seniors, en situation de handicap, cadres, demandeurs d’emploi, précaires et retraités, le rôle essentiel du syndicat et la nécessité d’y adhérer. » Parce que dans le même temps, l’action syndicale quotidienne dans les entreprises, dans les secteurs d’activité et les branches, au niveau interprofessionnel ne connaît pas de trêve.

Alors que dans certaines branches et entreprises, les négociations avec les employeurs demeurent difficiles, il s’agit aussi de défendre les conventions collectives et l’emploi de qualité contre la précarité et les bas salaires !

Parce que nous ne cédons pas sur notre revendication d’une augmentation générale des salaires – d’autant moins que l’inflation des prix des produits de première nécessité se fait sentir. Cette mobilisation vient en soutien des négociations, actions et mobilisations qui ont lieu avec nos syndicats, alors que le gouvernement s’en est tenu à l’augmentation a minima du SMIC et maintient le gel du point d’indice dans la fonction publique.

Plus nombreux, plus forts, pour la justice sociale !