1er mai : sans manifestation mais plus que jamais syndical !

Sans entrer dans l’exercice traditionnel du rappel des faits historiques, tout le monde s’accordera pour dire que ce 1er mai sera inscrit dans les mémoires.

Au cœur de leur entreprise, les travailleurs de tous horizons sont confrontés à des changements sans précédent dans leur quotidien. Distanciation, télétravail, nouvelles organisations, activité partielle, etc., autant de bouleversements dans la façon de travailler sont constatés. Également, le monde du travail est de plus en plus vecteur de précarité, entre baisse de salaire et chômage, entre la nécessité de se réinventer sans réelle formation et l’absence de la préservation des savoir-faire. Autant de dangers encore plus accentués en cette période de pandémie.

Ce 1er mai 2020 doit être l’occasion de clamer à nouveau nos revendications pour hisser vers le haut les droits des travailleurs, fruit d’une longue et dure lutte à travers les âges. Il est également urgent de faire reconnaître, au niveau international, la santé au travail comme un droit fondamental, ce droit revendiqué depuis plusieurs mois par FO avec le soutien de la confédération internationale des syndicats. Face aux propos et desseins des gouvernants et de certaines entreprises qui n’ont de cesse de tout ramener à l’économie, la productivité et la rentabilité, FO Com y oppose la santé et sécurité, la préservation des droits en matière de salaires, de congés, de conditions de travail et d’emploi.

Plus largement, cette journée de solidarité et de revendications nous amène à exiger l’abandon des politiques de rigueur budgétaire au niveau national et mondial. L’urgence est de renforcer les systèmes de protection sociale collective, les conventions collectives ainsi que les services publics. Nous continuerons d’apporter notre appui à toutes celles et ceux qui s’opposent aux privatisations, militent pour des politiques d’emplois à la hauteur des enjeux actuels, se battent pour des salaires et des conditions de travail décents.

Plus que jamais, l’action syndicale menée en toute liberté et indépendance par Force Ouvrière est la réponse pour plus de protection des travailleurs et de justice sociale. A l’opposé des grandes communications politiques, chacune de nos exigences a une vraie raison, chacune de nos actions une réelle légitimité. Nos combats quotidiens sont l’expression permanente du soutien que nous apportons à tous les travailleurs.

Sans défilé, sans manifestation, sans meeting, sans rassemblement mais fraternellement ensemble, libres, indépendants et déterminés!