Le 13 avril, déterminés à gagner le retrait

La réforme des retraites que l’exécutif voudrait mettre en œuvre dès septembre prochain est rejetée par les trois-quarts de la population et autour de 95% des travailleurs. Les sondages d’opinion, d’où qu’ils viennent, ne cessent de montrer un soutien solide au mouvement. L’intersyndicale – huit organisations de salariés dont FO et des organisations de jeunesse – conteste la réforme et en demande son retrait. Nombre d’économistes la critiquent et eux aussi avec arguments chiffrés à l’appui… Mais le gouvernement s’entête, lui qui n’a pu obtenir une majorité suffisante au Parlement pour faire voter la réforme sans un passage en force. Plus largement l’exécutif campe dans une attitude de surdité totale, laissant les travailleurs estomaqués.

L’intersyndicale a soumis au Conseil constitutionnel des argumentaires considérant que cette loi devrait être déclarée contraire à la Constitution, qui rendra sa décision le 14 avril.

Lire “Pour FO, la censure totale du texte s’impose”

En nombre dans la rue le 13 avril pour une douzième journée de manifestation, postiers et télécommunicants, nous devons faire entendre notre voix et notre détermination contre cette réforme des retraites, brutale et injuste, car toutes et tous avons bien compris que nous devrons travailler plus longtemps sans que jamais le patronat, ni les employeurs publics ne soient mis à contribution. Il nous faudra réaffirmer haut et fort que, seul l’abandon du report de l’âge de départ en retraite à 64 ans permettra de sortir de la crise sociale dans laquelle, le Président de la République, son gouvernement et sa majorité toute relative ont conduit le pays.

Toutes et tous dans la rue le jeudi 13 avril, déterminés à gagner le retrait !

Communiqué de presse de l’intersyndicale du 6 avril 2023